Alcool écoute joie et santé de............... la MARNE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Photos Assemblée Générale 2016 Vitry-le-François
Dim Fév 07 2016, 17:51 par Cyclophil

» Assemblée Générale 2016 Vitry-le-François
Mar Jan 12 2016, 10:42 par Cyclophil

» Bons Voeux pour 2016
Ven Jan 01 2016, 11:22 par Cyclophil

» Les Jeunes et l'Alcool (nouvelle vidéo)
Mer Avr 01 2015, 21:33 par Cyclophil

» Idées fausses sur l ' Alcool
Ven Mar 27 2015, 17:55 par Cyclophil

» " AL " Affiche Pièce de Théâtre
Jeu Mar 05 2015, 00:29 par Cyclophil

» Permanences à Mourmelon - le - Grand
Ven Fév 13 2015, 23:49 par Cyclophil

» Article de l' Union sur l ' AG 2015
Mar Fév 10 2015, 23:33 par Cyclophil

» Assemblée Générale 2015
Ven Jan 02 2015, 14:39 par Cyclophil

Les visites
Statistiques
Nous avons 37 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Tipie

Nos membres ont posté un total de 2777 messages dans 908 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Ven Jan 21 2011, 07:36
hoaxkiller
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Partagez | 
 

 du rouge aux lévres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dary
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 684
Age : 51
Localisation : 51470 Saint Memmie
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: du rouge aux lévres   Mer Mai 21 2008, 19:46


On
décrit bien souvent l’alcoolisme «du pauvre» et l’alcoolisme «mondain».
L’ouvrage de Julie Roselli offre ici un témoignage percutant et sincère
autour de sa dépendance à l’alcool, qui ne correspond à aucune de ces
situations, et qui néanmoins est l'une des pratiques les plus larvées
mais aussi les plus communes de nos jours : une jeune femme à qui la
vie sourit, sans difficulté apparente, et qui va cependant devoir
lutter pour la réaliser pleinement.

Une lutte contre l’alcool mais aussi une lutte identitaire, où son
statut de femme va être lourdement interrogé. Les questions de la
maternité, du désir de l’autre, de l’amour, de la place familiale, du
parcours et du retard social sont ici saillantes. Insidieusement,
l’alcool va devenir l’un des recours pour échapper un temps aux
difficultés, puis va s’imposer comme une réponse unique jusqu’à
commencer à grignoter l’essence même de l’auteur : son statut de femme,
de «femme du monde», et de «mère en devenir». Commence alors une lente
descente aux enfers, où la dépendance prend diverses figures : une
aliénation tout autant qu’un recours dont il va être bien difficile de
se défaire. En filigrane, se posent la question de la normalité et
comme l’indiquent principalement les derniers chapitres, celle des
liens entre cette «normalité» désirée et l’ennui qui peut y être
associé, auquel l’alcool procure une réponse au moins un temps
séduisante.

Ce témoignage de Julie Roselli offre plusieurs niveaux de lecture. Il
peut aussi bien se lire comme le parcours de vie d’une femme qui
cherche à être, simplement. Mais c’est aussi tout un parcours de survie
qui se dessine, quasiment prototypique d’une réalité que de nombreuses
personnes connaissent : rencontre difficile avec les professionnels du
soin, qui offrent des réponses stéréotypées à des angoisses
individuelles, rencontre avec les «pairs de galère», les alcooliques
anonymes. Rencontre aussi avec des quidams qui nourrissent l’obsession
pour l’alcool ou l’en éloignent, rencontre avec des sollicitations
constantes à boire, auxquelles il s’agit difficilement d’échapper.

L’écriture est fluide, percutante, au service d’une réalité qui se décrit et se dévoile sans fards. Du rouge aux lèvres,
livre intime tout en restant pudique, est fort de nombreux
enseignements, et peut devenir une lueur d’espoir pour les personnes
concernées par ce problème. Mais c’est avant tout un ouvrage qui offre
un intérêt certain pour toute personne cherchant à mieux comprendre les
tenants et les aboutissants d’un mal qui touche des millions de
français en difficulté avec l’alcool. L’auteur finit par écrire : "Sans
alcool et sans le savoir, je me suis fait la promesse de mériter de
vivre. Je ne suis plus un animal blessé terré dans son coin. Mon corps
m’appartient et ma tête est libre. Mes membres se déploient, je
respire. Les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer…
". Un parcours existentiel violent, mais d’un incroyable enseignement.

Antoine Bioy
PS:
L'auteur du compte rendu : Antoine Bioy est Maître de conférences des Universités, psychologue hospitalier et hypnothérapeute.

_________________

Alcoolique non pratiquant
l'espérance ne mène à rien mais la persévérance mène au droit chemin
Revenir en haut Aller en bas
 
du rouge aux lévres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crabe bleu a pate rouge
» 2010: Le 5/06 à 23h50 - 4 lumiéres rouge (Pas-de-calais)
» Famille des Arionidae la rouge et la noire
» 2009: Le 21/05 vers 22h30 - Observation d'un point lumineux rouge à Vitrolles - (13)
» BARDET DE MAISON-ROUGE Martial. général et baron d'Empire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alcool écoute joie et santé de............... la MARNE :: Les bonus :: Bouquins et films-
Sauter vers: